Méthodes pratiquées

 
 
 
 
 
 





Méthode Padovan Ateliers massage - portage bébé EFT Posturologie Neurofeedback

 


 
 
 
 

Réorganisation neuro-fonctionnelle (méthode Padovan®)

 

Qu’est-ce que la Réorganisation neuro-fonctionnelle (méthode Padovan®) ?

La méthode Padovan® a été développée dans les années 70 par Béatriz Padovan, orthophoniste. Cette méthode s’appuie sur la faculté du système nerveux à se régénérer, à se réorganiser grâce au phénomène de plasticité neuronale. Cette méthode est donc utilisable à tous âges.

Les exercices proposés durant la séance récapitulent l’ensemble des étapes neuro-évolutives :

  • de la motricité amenant l’être humain de la position horizontale (station allongée) à la position verticale (station debout)
  • du développement des mains
  • de la maturation des yeux
  • des fonctions neurovégétatives orales (respiration, succion, mastication, déglutition).

Chaque exercice est accompagné d’un poème récité par le praticien afin de développer simultanément le rythme, l’audition, l’imagination et la coordination des mouvements.
La méthode est basée sur le principe que la motricité, le langage et la pensée sont dépendants les uns des autres. La pensée s’appuie sur le langage qui lui-même se construit à partir du développement moteur. « Le processus évolutif de la marche prépare les chemins nerveux du langage, qui, lui-même conduit à l’élaboration de la pensée. Ces trois activités accompagnent « le mûrissement » du système nerveux de l’homme. » Béatriz Padovan.
En séance, les exercices proposés vont permettre au sujet de revisiter toutes les étapes du développement sensori-moteur du corps, des mains, des yeux et de la bouche afin de redonner au système nerveux les bonnes informations lui permettant de créer, recréer ou modifier ses circuits nerveux.
La méthode Padovan® va donc avoir comme objectif d’accompagner le système nerveux dans sa maturation en s’appuyant le plus fidèlement possible sur les programmes neuro-évolutifs pré-génétiquement établis et donc sur des étapes naturelles de la construction de l’individu.

La Réorganisation neuro-fonctionnelle peut avoir une action curative et préventive, elle permet :

  • une amélioration de la maturation du système nerveux
  • la stimulation de l’activité réflexe du système nerveux afin qu’il soit plus fonctionnel, économique et rapide
  • de donner une impulsion dans le cas de retard ou de problème de développement
  • de récupérer des fonctions perdues, d’installer des fonctions jamais acquises ou de préparer l’organisme à faire émerger de nouvelles fonctions par la simulation de nouvelles voies neurologiques
  • d’optimiser les performances motrices et cognitives (ex : pratique sportive, raisonnement, mémoire)

 

A qui s’adresse la Réorganisation neuro-fonctionnelle (méthode Padovan®) ?

La méthode Padovan® s’adresse à toute personne rencontrant :

  • un dysfonctionnement dans sa motricité (trouble de la coordination, trouble de latéralité, maladresse, manque d’équilibre, retard de développement…)
  • un dysfonctionnement dans la sphère langagière (langage oral ou écrit)
  • un dysfonctionnement dans les apprentissages ou le traitement des informations (difficulté d’attention, de concentration, de mémoire, de raisonnement, retard scolaire…)
  • des difficultés comportementales (inhibition, hyperactivité…)
  • des difficultés émotionnelles (trouble de l’humeur, manque de confiance en soi, labilité émotionnelle…)
  • des difficultés liées à un trouble DYS (dyslexie, dysorthographie, dyspraxie…)
  • des difficultés liées à une maladie neuro-dégénérative

La réorganisation neuro-fonctionnelle propose de ne pas agir sur le symptôme mais sur ce qui l’alimente. Durant les séances, le sujet n’est donc pas confronté à ses difficultés ou incapacités.

Les bienfaits des séances dépendent de deux facteurs : la régularité et la répétition des séances. En effet, la neurologie moderne a démontré que la formation des réseaux synaptiques (qui relient les neurones entre eux) est dépendante, en partie, de la répétition des stimulations. Une action a besoin d’être répétée régulièrement afin de devenir un automatisme.
Les séances de thérapie durent environ 45 minutes. Leur fréquence est généralement de 2 fois par semaine et la durée totale de la thérapie varie grandement selon le patient et selon la problématique à traiter. Même s’il est difficile de prédire le temps que durera une thérapie, il est utopique de s’attendre à des améliorations majeures et durables avant plusieurs dizaines de séances. Ceci n’exclut pas le fait que durant cette période, il est très fréquent de noter des améliorations significatives à de multiples niveaux chez les patients.

Pour en savoir plus

Revenir au début

 


 
 
 
 

Neurofeedback dynamique

 

Le neurofeedback dynamique a été développé dans les années 60 par le Dr Val Brown (docteur en psychologie, formé aux mathématiques, à la physique et à la programmation informatique) et Sue Brown, psychologue clinicienne.

Qu’est-ce que le Neurofeedback dynamique ?

Le neurofeedback dynamique n’est pas un outil propre aux psychomotriciens cependant il est complémentaire à la pratique psychomotrice. Tout comme la Méthode Padovan®, il poursuit un objectif de réorganisation neuronale pour permettre un fonctionnement plus harmonieux et optimum du système nerveux. Cet outil s’appuie également sur la plasticité neuronale afin de permettre au système nerveux de régulariser son activité électrique. Il est donc utilisable à tout âge.

Le neurofeedback dynamique comprend un logiciel sophistiqué et des capteurs. Le but est d’enregistrer les informations éléctriques du cerveau pour ensuite lui renvoyer afin qu’il les corrige. Le neurofeedback informe le cerveau sur son fonctionnement et permet donc de clarifier les schémas neuronaux imprécis et de renforcer les schémas déja fonctionnels et économiques. Il améliore la qualité et la fluidité du traitement de l’information.

A qui s’adresse le Neurofeedback dynamique ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir des problèmes neurologiques, psychologiques, ou psychosomatiques pour bénéficier du neurofeedback cependant plus l’aspect fonctionnel de ces problèmes est prononcé, plus les résultats pourront être visibles.

Le neurofeedback peut être utilisé dans les cas suivants :

  • anxiété et stress
  • spasmophilie
  • dépression
  • phobie
  • migraine
  • insomnie ou trouble du sommeil
  • traumatisme psychologique
  • irritabilité
  • agressivité
  • douleur chronique
  • perte de mémoire
  • fatigue chronique
  • tics
  • déficit d’attention
  • hyperactivité
  • trouble obsessionnel compulsif
  • épilepsie
  • bégaiement
  • syndrome d’Asperger…

Le neurofeedback dynamique peut aussi être utilisé dans un but d’amélioration des performances et des capacités qu’elles soient intellectuelles ou physiques (ex : meilleure concentration, fluidité de la réflexion, gain de temps et meilleure efficacité dans le travail, confiance en soi, gain en organisation…)
Dans ce cas il s’agit donc d’une technique de développement personnel apparentée à une saine gymnastique du cerveau.

Déroulement des séances :

Les séances durent environ 45mn. Le sujet est confortablement assis ou allongé sur le fauteuil. Des capteurs sont placés sur la tête et les oreilles. Ils permettent au système d’analyser et d’enregistrer l’activité électrique du cerveau. Le patient peut au choix regarder une animation graphique en écoutant de la musique ou regarder une vidéo, et il passe ainsi un moment très agréable. Lorsque le système détecte une turbulence importante dans le signal électrique, une brève interruption du son est provoquée, afin de lever une alerte. C’est ce mécanisme qui aide le cerveau à se réorganiser. Il s’agit d’un retour d’information d’où le nom de feedback. Le sujet ne doit rien faire d’autre que d’être attentif passivement, sans chercher à influer volontairement sur les informations renvoyées par l’ordinateur. En effet, la correction des signaux électriques émis par le cerveau est un processus spontané et inconscient, de même que le dérèglement de ces signaux électriques était inconscient, et l’intervention de la volonté nuirait au processus.
Il est d’usage d’envisager habituellement cinq ou six séances au début. Tous les cerveaux étant différents, il n’est pas possible de prévoir à l’avance les effets des séances ni d’en évaluer le nombre précis qui sera nécessaire. Pour les cas simples, 10 à 15 séances peuvent suffire. Pour un travail plus en profondeur ou un problème difficile ou chronique, 20 à 30 séances peuvent s’avérer nécessaires. Il est bon de consolider l’entraînement par quelques séances complémentaires une fois que l’on est satisfait du résultat. Les effets sont ensuite acquis définitivement. Certaines personnes préfèrent continuer l’entraînement régulièrement, une fois par mois par exemple, car elles s’en trouvent mieux.

Le neurofeedback ne se substitue pas à un traitement médical ou à une psychothérapie.

Pour en savoir plus :
ADNF Association pour la diffusion de Neurofeedback en France – Emmanuel Renaud-Dehlinger
Mon collègue Jean-Michel

Revenir au début

 


 
 
 
 

Posturologie

 

Qu’est-ce que la posturologie ?

La posturologie est l’étude du système tonique postural. Les missions du système tonique postural sont :

  • d’assurer la stabilité du corps (en action comme dans l’immobilité),
  • de permettre l’organisation des mouvements (coordinations)
  • de nous renseigner sur la position de notre corps

L’équilibre du système tonique postural est possible grâce aux informations transmises par les capteurs somato-sensoriels de notre corps. Ces capteurs sont :

  • Le pied (appui, déroulé du pas)
  • L’œil (fixation, poursuite, convergence)
  • L’appareil manducateur (respiration, mastication, occlusion)
  • La peau (cicatrices)
  • Le système vestibulaire

Certaines de ces entrées sensorielles se dérèglent facilement et peuvent ébranler l’équilibre postural préalablement établi (ex : défaut de convergence oculaire, pieds valgus, malocclusions….) En réaction des compensations se mettent en place et peuvent aller jusqu’à provoquer des douleurs physiques. Un bilan postural permet alors d’observer les capteurs mis en cause dans le déséquilibre postural dans le but de les traiter. Le traitement proposé passe par la stimulation des chaines musculaires à partir des entrées sensorielles citées ci-dessus (ex : rééducation orthoptique, port de semelles, gouttière…).

A qui s’adresse la posturologie ?

Un bilan postural peut être indiqué chez l’adulte comme l’enfant dans les cas:

  • de douleurs chroniques (céphalées, cervicalgie, lombalgie, scoliose, crispations musculaires…)
  • de trouble du sommeil (sommeil non récupérateur, ronflements excessifs, nuits agitées…)
  • de trouble cognitif (difficultés de concentration, de mémorisation, d’apprentissage…)
  • de difficultés motrices (maladresses, difficulté de coordination, limitation dans les performances sportives…
  • de périodes de fatigue au cours de la journée
  • de déviation de l’axe corporel en station assise ou de difficulté à trouver une posture stable

Posturologie et psychomotricité :

Pour le psychomotricien, une formation en posturologie permet d’avoir une vue d’ensemble du système tonique et postural.
La posturologie permet alors de repérer les blocages ou freins au travail psychomoteur et de collaborer en réseau avec d’autres professionnels (dentistes, orthoptistes, podologues) eux aussi sensibilisés au travail global de la posture.

Pour en savoir plus.

Revenir au début

 


 
 
 
 

EFT (Emotional Freedom Technics)

 

Qu’est-ce que l’EFT ?

L’EFT (Emotional Freedom Technics) ou technique de libération émotionnelle est une sorte d’acuponcture émotionnelle, sans aiguille, destinée à vous libérer de vos émotions toxiques, de vos comportements négatifs, de vos douleurs ou de tout autre dérangement dans votre vie.

Son principe est basé sur 3 actions réalisées simultanément :

  • La stimulation par de légers tapotements, d’une série de points faciles à repérer sur le corps et situés sur le système de méridiens d’acuponcture permettant de remettre en marche le système énergétique. Il débloque ainsi les émotions qui nous empêchent d’avancer et de progresser au quotidien.
  • Une attention particulière portée sur le ressenti que vous souhaitez voir disparaitre.
  • L’énoncé d’une phrase reprenant la description de votre problème.

L’association de ces 3 actions fait de l’EFT une méthode efficace, prenant en considération le physique, le mental et l’émotionnel. Ainsi, elle répond aux principes généraux de la psychomotricité qui considère l’individu dans sa globalité.

A qui s’adresse l’EFT ?

L’EFT peut s’adresser aux adultes comme aux enfants. Elle est remarquable dans :

  • la gestion du stress
  • la gestion des émotions négatives (tristesse, peur, colère, honte, dégoût, anxiété…)
  • le traitement des phobies, des douleurs, des deuils dits pathologiques, des compulsions et addictions, d’évènements traumatisants…

L’EFT peut être tentée quelle que soit l’ancienneté et la profondeur du problème. Certaines difficultés sont traitées en une séance, d’autres nécessitent un travail approfondi, cependant l’EFT se veut efficace et ponctuelle. Elle diffère des suivis de thérapie plus classiques et permet de rendre le patient autonome s’il le souhaite. C’est un outil pratique qui peut s’utiliser au quotidien en quelques minutes.

Pour en savoir plus

Revenir au début

 


 
 
 
 

Ateliers massages bien-être du bébé

 

Ateliers massages bien-être du bébé

Déroulement des séances :

L’atelier massage bébé se déroule sur 4 séances. Afin de pouvoir aborder l’ensemble des massages du protocole et d’éviter que cela ne soit sur-stimulant pour le bébé il est nécessaire de respecter ce minimum de 4 séances. Au cours de ces séances, parallèlement à l’apprentissage des gestes de massage seront abordés des notions importantes comme les bienfaits des massages sur le bébé, la communication non-verbale du bébé, les rythmes du bébé, les huiles de massage, l’éveil psychomoteur…

Le protocole de massage comporte les massages suivants qui seront présentés au fil des 4 séances :

  • Mouvements de massage des jambes
  • Mouvements de massage des pieds et points de réflexologie plantaire
  • Mouvements de massage du ventre et protocole maux de ventre
  • Mouvements de massage de la poitrine
  • Mouvements de massage des bras
  • Mouvements de massage du visage
  • Mouvements de massage du dos
  • Mouvements de détente et d’éveil moteur (mouvements apparentés au yoga)