Neurofeedback dynamique (NeurOptimal®)

Le neurofeedback dynamique (NeurOptimal®) a été développé dans les années 60 par le Dr Val Brown (docteur en psychologie, formé aux mathématiques, à la physique et à la programmation informatique) et Sue Brown, psychologue clinicienne.

Qu’est-ce que le Neurofeedback dynamique (NeurOptimal®) ?

Le neurofeedback dynamique (NeurOptimal®) n’est pas un outil propre aux psychomotriciens cependant il est complémentaire à la pratique psychomotrice. Tout comme la Méthode Padovan®, il poursuit un objectif de réorganisation neuronale pour permettre un fonctionnement plus harmonieux et optimal du système nerveux. Cet outil s’appuie également sur la plasticité neuronale afin de permettre au système nerveux de se réguler. Il est donc utilisable à tout âge.

Le neurofeedback dynamique (NeurOptimal®) comprend un logiciel sophistiqué et des capteurs. Le but est d’enregistrer l’activité électrique du cerveau et de détecter les grandes variations électriques à l’origine de connexions neuronales faibles. Le neurofeedback informe le cerveau sur son fonctionnement afin qu’il s’auto-régule. Ainsi il permet de renforcer les schémas neuronaux imprécis ainsi que les schémas déjà fonctionnels et économiques. Il améliore la qualité et la fluidité du traitement de l’information.

A qui s’adresse le Neurofeedback dynamique ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir des problèmes neurologiques, psychologiques, ou psychosomatiques pour bénéficier du neurofeedback cependant plus l’aspect fonctionnel de ces problèmes est prononcé, plus les changements pourront être visibles.

Le neurofeedback peut être utilisé dans les cas suivants :

  • anxiété et stress
  • spasmophilie
  • dépression
  • phobie
  • migraine
  • insomnie ou trouble du sommeil
  • traumatisme psychologique
  • irritabilité
  • agressivité
  • douleur chronique
  • perte de mémoire
  • fatigue chronique
  • tics
  • déficit d’attention
  • hyperactivité
  • trouble obsessionnel compulsif
  • épilepsie
  • bégaiement
  • syndrome d’Asperger…

Le neurofeedback dynamique peut aussi être utilisé dans un but d’amélioration des performances et des capacités qu’elles soient intellectuelles ou physiques (ex : meilleure concentration, fluidité de la réflexion, gain de temps et meilleure efficacité dans le travail, confiance en soi, gain en organisation…)
Dans tous les cas, NeurOptimal® s’apparente à d’une technique de développement personnel semblable à une saine gymnastique du cerveau.

Déroulement des séances :

Les séances durent environ 45mn. La personne est confortablement assise ou allongée sur le fauteuil. Des capteurs sont placés sur la tête et les oreilles. Ils permettent au système d’analyser et d’enregistrer l’activité électrique du cerveau. Le patient peut au choix regarder une animation graphique en écoutant de la musique ou regarder une vidéo, et il passe ainsi un moment très agréable. Lorsque le système détecte une  variation importante dans le signal électrique, une brève interruption du son est provoquée, afin de lever une alerte. C’est ce mécanisme qui aide le cerveau à se réorganiser. Il s’agit d’un retour d’information d’où le nom de feedback. Le sujet ne doit rien faire d’autre que d’être attentif passivement, sans chercher à influer volontairement sur les informations renvoyées par l’ordinateur. En effet, la correction des signaux électriques émis par le cerveau est un processus spontané et inconscient, de même que le dérèglement de ces signaux électriques était inconscient, et l’intervention de la volonté nuirait au processus.
Il est d’usage d’envisager habituellement cinq ou six séances au début. Tous les cerveaux étant différents, il n’est pas possible de prévoir à l’avance les effets des séances ni d’en évaluer le nombre. Bien souvent quelques séances suffissent déjà à induire des changements. Les effets sont ensuite acquis définitivement. Certaines personnes préfèrent continuer l’entraînement régulièrement, une fois par mois par exemple, car elles s’en trouvent mieux.

Le neurofeedback ne se substitue pas à un traitement médical ou à une psychothérapie.

Pour en savoir plus :
ADNF Association pour la diffusion de Neurofeedback en France – Emmanuel Renaud-Dehlinger