Réorganisation neuro-fonctionnelle (méthode Padovan®)

Qu’est-ce que la Réorganisation neuro-fonctionnelle (méthode Padovan®) ?

La méthode Padovan® a été développée dans les années 70 par Béatriz Padovan, orthophoniste. Cette méthode s’appuie sur la faculté du système nerveux à se régénérer, à se réorganiser grâce au phénomène de plasticité neuronale. Cette méthode est donc utilisable à tous âges.

Les exercices proposés durant la séance récapitulent l’ensemble des étapes neuro-évolutives :

  • de la motricité amenant l’être humain de la position horizontale (station allongée) à la position verticale (station debout)
  • du développement des mains
  • de la maturation des yeux
  • des fonctions neurovégétatives orales (respiration, succion, mastication, déglutition).

Chaque exercice est accompagné d’un poème récité par le praticien afin de développer simultanément le rythme, l’audition, l’imagination et la coordination des mouvements.
La méthode est basée sur le principe que la motricité, le langage et la pensée sont dépendants les uns des autres. La pensée s’appuie sur le langage qui lui-même se construit à partir du développement moteur. « Le processus évolutif de la marche prépare les chemins nerveux du langage, qui, lui-même conduit à l’élaboration de la pensée. Ces trois activités accompagnent « le mûrissement » du système nerveux de l’homme. » Béatriz Padovan.
En séance, les exercices proposés vont permettre au sujet de revisiter toutes les étapes du développement sensori-moteur du corps, des mains, des yeux et de la bouche afin de redonner au système nerveux les bonnes informations lui permettant de créer, recréer ou modifier ses circuits nerveux.
La méthode Padovan® va donc avoir comme objectif d’accompagner le système nerveux dans sa maturation en s’appuyant le plus fidèlement possible sur les programmes neuro-évolutifs pré-génétiquement établis et donc sur des étapes naturelles de la construction de l’individu.

La Réorganisation neuro-fonctionnelle peut avoir une action curative et préventive, elle permet :

  • une amélioration de la maturation du système nerveux
  • la stimulation de l’activité réflexe du système nerveux afin qu’il soit plus fonctionnel, économique et rapide
  • de donner une impulsion dans le cas de retard ou de problème de développement
  • de récupérer des fonctions perdues, d’installer des fonctions jamais acquises ou de préparer l’organisme à faire émerger de nouvelles fonctions par la simulation de nouvelles voies neurologiques
  • d’optimiser les performances motrices et cognitives (ex : pratique sportive, raisonnement, mémoire)

 

A qui s’adresse la Réorganisation neuro-fonctionnelle (méthode Padovan®) ?

La méthode Padovan® s’adresse à toute personne rencontrant :

  • un dysfonctionnement dans sa motricité (trouble de la coordination, trouble de latéralité, maladresse, manque d’équilibre, retard de développement…)
  • un dysfonctionnement dans la sphère langagière (langage oral ou écrit)
  • un dysfonctionnement dans les apprentissages ou le traitement des informations (difficulté d’attention, de concentration, de mémoire, de raisonnement, retard scolaire…)
  • des difficultés comportementales (inhibition, hyperactivité…)
  • des difficultés émotionnelles (trouble de l’humeur, manque de confiance en soi, labilité émotionnelle…)
  • des difficultés liées à un trouble DYS (dyslexie, dysorthographie, dyspraxie…)
  • des difficultés liées à une maladie neuro-dégénérative

La réorganisation neuro-fonctionnelle propose de ne pas agir sur le symptôme mais sur ce qui l’alimente. Durant les séances, le sujet n’est donc pas confronté à ses difficultés ou incapacités.

Les bienfaits des séances dépendent de deux facteurs : la régularité et la répétition des séances. En effet, la neurologie moderne a démontré que la formation des réseaux synaptiques (qui relient les neurones entre eux) est dépendante, en partie, de la répétition des stimulations. Une action a besoin d’être répétée régulièrement afin de devenir un automatisme.
Les séances de thérapie durent environ 45 minutes. Leur fréquence est généralement de 2 fois par semaine et la durée totale de la thérapie varie grandement selon le patient et selon la problématique à traiter. Même s’il est difficile de prédire le temps que durera une thérapie, il est utopique de s’attendre à des améliorations majeures et durables avant plusieurs dizaines de séances. Ceci n’exclut pas le fait que durant cette période, il est très fréquent de noter des améliorations significatives à de multiples niveaux chez les patients.

Pour en savoir plus